Se souvenir : comment puiser dans les richesses du passé pour améliorer notre présent ?

 

N’avez-vous jamais été ému par une odeur, une saveur qui, en quelques secondes vous transportent ailleurs, dans un autre temps, au coeur d’un souvenir d’enfance… Pour ma part, il suffit que ma main touche un velours rouge pour que s’invite, en moi, tout un souvenir de danseuse.

Cette atmosphère unique quand on franchit les portes d’un théâtre. Cette chaleur feutrée, limite étouffante, qui nous fait rencontrer une intimité avec les corps qui vont se présenter. La lumière sombre. L’odeur des lieux exaltée par les matières réchauffées. Le rouge des fauteuils dans lesquels on s’installe, on s’y sent tellement bien, en sécurité.

Le théâtre nous accueille dans son écrin et s’ouvre la scène qui s’offre à nous.

Des corps pailletés, maquillés, échauffés, étirés, prêts à nous livrer une partie de leur âme. La sensation du pied nu sur le lino noir, qui peut nous brûler si on s’y frotte trop. Les gestes tant de fois répétés, mimés succinctement en accéléré pour se rassurer. Les derniers détails ajustés. Chuchotements. Des pas sourds qui courent dans les coulisses. 

Menton baissé, yeux fermés, retour à soi pour se concentrer. 

Tension teintée d’excitation palpable derrière le rideau. Le souffle presque coupée. Les danseuses sont prêtes à entrer.

 Je ferme les yeux et je peux revivre ce souvenir

J’ai toujours ressenti un réconfort absolu dans une salle de spectacle, quelque soit la raison de ma présence : personnelle ou professionnelle. Mon corps se relâche et se réchauffe. Mes pieds glissent sur le sol, je me sens légère. Protégée et en sécurité, je me sens importante, à ma place, traversée par l’énergie artistique intemporelle déposée dans ces lieux. C’est un endroit auquel je n’hésite pas à faire appel pour retrouver ce réconfort lorsque j’en ai besoin. Je ferme les yeux et je peux revivre ce souvenir.

Nous faisons tous cela, consciemment ou pas : faire appel à des souvenirs positifs, à des événements réjouissants et le résultat est immédiat. Et chez vous, y’ a t-il un souvenir particulier qui vous vient ? Pensez-y… Qu’observez-vous ? Peut-être un sourire qui s’esquisse sur vos lèvres, peut-être votre motivation qui revient, ou encore votre enthousiasme qui se réveille… 

Visualiser pour ressentir

Selon ce que vous souhaitez ressentir, conserver, stimuler, je peux vous proposer une séance de sophrologie. L’occasion de vous guider dans une pratique de visualisation durant laquelle vous ferez appel consciemment à des souvenirs positifs. Ces images positives, vous les choisirez en fonction de ce que vous recherchez : réconfort, fierté, apaisement, énergie, confiance, etc.

Les bienfaits de ces exercices sont multiples : dissipation des doutes, des peurs, dépassement de soi, accroissement de la confiance et de l’estime, etc.

 Le rôle d’Honeysuckle…

Se souvenir peut également faire basculer dans la nostalgie du passé.  La formule “C’était mieux avant.”, vous parle particulièrement ? Nous pouvons être accroché au passé et ne pas être ici à vivre ce que nous avons à vivre maintenant. La Fleur Honeysuckle, Chèvrefeuille, du système de Bach, permet de vivre dans le présent. En puisant dans les richesses du passé nous nous reconnectons au moment présent et à ce qui nous entoure.

 

Vous êtes prêt ? Fermez les yeux, vous allez à présent imaginer… Quel souvenir souhaitez-vous venir explorer avec moi ?